Parenthèse new yorkaise (3)

Les meilleures choses ont une fin…

Central Park, évidemment, où je finirai une journée dense.

Avant de retourner au Canada, j’exploite encore le City Pass et profite encore de parcourir Manhattan à pied, mais aussi (surtout) en métro.

C’est d’ailleurs passionnant, le métro. L’observation de tous les voyageurs embarqués dans une même rame amène à inventer des scénarios improbables (ou au contraire très probables). Il y aurait de quoi en faire un exercice proche de La vie, mode d’emploi de Georges Pérec.

Le poste de conduite des missiles…

Je commence la journée à l’Intrepid Sea-Air-Space Museum. C’est très militaire (totalement si on assimile la NASA)… C’est quand même intéressant de visiter un vestige de la Guerre froide (USS Growler) dont la carrière n’aura duré que 6 ans !

Le musée a été créé pour éviter d’envoyer le porte-avions Intrepid à la casse… La navette spatiale Enterprise y a trouvé refuge !

Le pont accueille une collection d’avions

Départ ensuite pour le Mémorial du 11 septembre. La pluie s’accorde bien avec le monument. Je ne peux m’empêcher de ressentir une certaine gêne face à une dérive commerciale (les multiples kiosques).

Après un passage trop court au Musée d’histoire naturelle – un univers en soi qui mériterait plusieurs jours de visite, je termine la journée à Central Park autour du Reservoir.

Central Park, le Reservoir

Vers la galerie de photos

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *