Musique

Émotion

Ce matin, je m’offre une énième vision du REQUIEM de Verdi par le Philharmonique de Berlin sous la direction de Claudio Abbado.

Mes amis proches savent que je n’ai cessé de considérer le chef lombard comme un des plus grands depuis ma découverte du Stabat Mater de Pergolèse.

Ce Requiem de Verdi est avant tout une grande réussite de chef. Par l’homogénéité de l’interprétation, en réunissant pourtant divas internationales et chœurs de pays et de tradition différente. Claudio Abbado propose un requiem tout de concentration, de ferveur et d’intériorité.

Lire la suite →
Publié par Pierre Graber dans Futilités, Musique, Spectacle, 0 commentaire

Musica nuda – Couleur café

J’ai beau être un caféinomane invétéré, ma recommandation ne concerne pas la boisson, mais une autre de mes passions : le jazz.

Lire la suite →
Publié par Pierre Graber dans Futilités, Jazz, Musique, Spectacle, 0 commentaire

Clinquant…

Samedi 9 novembre, par un temps de saison, je suis retourné à Lucerne. Après avoir goûté au confort acoustique et visuel du KKL avec Andris Nelsons et le Gewandhausorchester de Leipzig, j’ai décidé de m’offrir un concert avec Martha Argerich!

Autour du Pont de la Chapelle
Lire la suite →
Publié par Pierre Graber dans Futilités, Loisirs, Musique, 0 commentaire

Étincelant…

Cet été, j’ai voulu retourner au Festival de musique de Lucerne… après 46 ans!

J’ai en effet effectué mon école de recrues à Emmen et j’ai profité d’assister à deux concerts prestigieux à un tarif très raisonnable : Karajan et le Berliner Philharmoniker et Karl Böhm avec le Wiener Philharmoniker. C’était évidemment dans l’ancienne salle de concert dans un cadre peu adapté à l’importance de l’événement…

Andris Nelsons au pupitre du Gewandhausorchester de Leipzig (LF/Manuela Jans)
Lire la suite →
Publié par Pierre Graber dans Futilités, Loisirs, Musique, 0 commentaire

Jazz : magie de l’improvisation

Stan Getz et Kenny Barron en concert ; People Time

Le hasard d’une écoute de playlist triée aléatoirement — si ça a un sens ? — m’a fait écouter à bref intervalle deux versions d’un même morceau.

Dans le jazz, la prédominance de standards rend la chose assez courante. Ce qui l’est moins, c’est qu’il s’agissait des mêmes musiciens, captés dans les mêmes conditions au même endroit.

Lire la suite →
Publié par Pierre Graber dans Futilités, Jazz, Musique, 0 commentaire

Au chevet du piano de Cole Porter

À l’usine Steinway d’Astoria, dans le Queens, des techniciens démontent le piano de Cole Porter.
(Credit Hiroko Masuike/The New York Times)

Le piano est arrivé avec un bout de papier à l’intérieur, une relique de piano bar. Sur le papier déchiré, « Misty » était écrit en gros caractères et « please » en plus petits.

« Misty » n’aurait pas été le choix attendu pour ce piano particulier.

Lire la suite →
Publié par Pierre Graber dans Futilités, Jazz, Musique, 0 commentaire

Les limites de la dématérialisation

il faut désormais chercher Catherine Le Forestier sur youtube… (voir plus bas)

Comme m’y incite la nouvelle génération, je teste la musique dématérialisée.

Bref, je loue la musique que j’entends au lieu d’en disposer, de la ranger, trier et écouter après mûre réflexion.

Lire la suite →
Publié par Pierre Graber dans Audio, Musique, 0 commentaire

Repas de gala

Ces jours-ci, je me suis remis à écouter davantage de chansons et le hasard m’a rappelé cette œuvre de circonstance:

La version originale (audio) en concert à l’Espace Européen de Montauban (1990) est assez sublime aussi!

Le groupe est irrésistible sur scène. Mes souvenirs remontent (hélas) à leurs quasi-débuts lors d’un passage au Théâtre du Pommier, si ma mémoire est bonne…

Publié par Pierre Graber dans Musique, Spectacle, 0 commentaire

Coup de blues?

cover

Le hasard a rappelé à mon bon souvenir un excellent album du trio d’Oscar Peterson à son apogée.

Enregistré dans un club de Chicago (London House) en 1973, la magie de l’enregistrement nous transporte et on s’y croit!

L’album a obtenu en 1975 le Grammy du meilleur enregistrement public d’un groupe. Oscar est accompagné par Joe Pass à la guitare et par mon bassiste préféré (et infiniment regretté), Niels-Henning Ørsted Pedersen (NHOP)…

C’est excellent dès le début (Blues Etude), mais j’ai choisi de mettre en avant Easy Listening Blues parce que j’adore la spontanéité, la complicité avec l’assistance; notamment quand un spectateur se met à lancer «Been a long time Mama» (après 1min30)…

Publié par Pierre Graber dans Futilités, Jazz, Musique, 0 commentaire

Portraits d’amoureux du jazz

Sur TSF-Jazz, l’animatrice Laure Albernhe a repris le titre d’un album de Bill Evans pour une émission hebdomadaire permettant de partager l’univers musical (jazz) d’une personnalité.

La publication des podcasts des émissions nous permet de retrouver ces séquences, même si on les a ratées…
(Ajout de mars 2021 : le site podcloud.fr en propose une riche collection)

Ce printemps, j’ai particulièrement apprécié l’émission dédiée à l’ambassadeur de Suisse à Paris, Bernardino Regazzoni.

Portrait in Jazz de Bernardino Regazzoni (2016)
Publié par Pierre Graber dans Jazz, Musique, 0 commentaire