Les meilleures ondes radio sont numériques: DAB+

Ces jours-ci, une campagne de publicité télévisée nous invite à basculer de la modulation de fréquence (FM ou OUC) au réseau DAB+.

Adaptateur radio numérique DAB+

Oui, la qualité est meilleure, presque au niveau de l’écoute directe d’un CD ou d’un morceau en bon streaming…

3 millions de récepteurs DAB+ ont déjà été vendus en Suisse. Plus de 3 voitures sur 4 sont désormais vendues en Suisse avec la radio numérique. La disparition des stations FM aura lieu progressivement de 2019 à 2024…

Les limites de la dématérialisation

il faut désormais chercher Catherine Le Forestier sur youtube… (voir plus bas)

Comme m’y incite la nouvelle génération, je teste la musique dématérialisée.

Bref, je loue la musique que j’entends au lieu d’en disposer, de la ranger, trier et écouter après mûre réflexion.

Dans la même logique, il est devenu ringard d’écouter un album dans son intégralité; la mode est aux listes concoctées tout exprès pour nous par les sites de musique en ligne (souvent, c’est présenté comme des radios).

Exemple, vous écoutez In a Mellow Tone de Basie (enfin plutôt la version enregistrée à Montreux, très proche de celle-ci) et vous cliquez sur le bouton Radio, cela crée une playlist commençant par Basie (ce sera d’ailleurs le nom de la «radio») qui enchaînera avec Ellington, Calloway et plein d’autres big bands. En toute franchise, ça peut être sympa et permettre des découvertes… mais ça peut aussi assez vite s’éloigner du style de musique voulu!

Ce type de fonctionnement est peu adapté à la musique classique où l’on veut entendre les 3 ou 4 mouvements d’un concerto ou d’une symphonie à la suite … et dans l’ordre. De même, il n’est pas toujours évident d’être informé de l’identité des interprètes. À force de persévérance, on y arrive quand même! Par contre, on s’aperçoit assez vite que s’il y a pléthore de versions… celle qu’on avait appris à apprécier parce qu’on l’avait sur disque ou CD n’est justement pas dans celles qui nous sont proposées.

Tiens, un petit goût de «normalisation».

Par exemple, la symphonie concertante pour violon et alto de Mozart interprétée par Pierre Amoyal sous la direction d’Armin Jordan est introuvable.

Il en va de même pour la chanson française: peu d’occasions d’écouter ainsi François Béranger (un album par-ci, un album d’hommages par-là).
Mieux vaut alors se rabattre sur youtube! (écoutez celle-ci aussi)

Même chose enfin pour Catherine Le Forestier qui a pourtant publié des albums de très grande valeur (et qu’on peut apprécier dans une compilation: Itinéraires, qui est une pure merveille… la preuve!).

Repas de gala

Ces jours-ci, je me suis remis à écouter davantage de chansons et le hasard m’a rappelé cette œuvre de circonstance:

La version originale (audio) en concert à l’Espace Européen de Montauban (1990) est assez sublime aussi!

Le groupe est irrésistible sur scène. Mes souvenirs remontent (hélas) à leurs quasi-débuts lors d’un passage au Théâtre du Pommier, si ma mémoire est bonne…

Linux: 25 ans de liberté

Le système d’exploitation Linux fête ses 25 ans. Cet anniversaire a quelque chose d’unique puisque ce projet open source a changé le monde en un quart de siècle.

Linus_Torvalds_flipped
Linus Torvalds, créateur de Linux

Le 25 aout 1991, Linus Torvalds annonçait la naissance d’un nouveau système d’exploitation. À l’époque, il ne s’agissait que d’«un simple hobby» sans ambition majeure ni professionnelle. L’unique souhait était de proposer un OS gratuit et ouvert.

La Ville de Berne prépare sa sortie des logiciels propriétaires

La Ville de Berne investit plus de 800’000 frs pour analyser la possibilité de remplacer ses logiciels commerciaux par des solutions open source.

Vue aérienne de la vieille ville de Berne. (Source: Wikipedia.org)

Les éditeurs français plus forts que la BNS!

J’ai signalé ici la publication d’un hors-série de L’Express dédié à Gotlib.

Reprenant une nouvelle française, j’ai indiqué le prix en euros: 8,90 €.

BD-GotlibPassant dans mon kiosque helvétique, j’ai acquis ce numéro pour 14,20 Frs…

Bref, quand mon banquier compte 1,08 Frs pour un euro, les éditeurs français atteignent 1,60 Frs … ou 48% de plus que le cours de l’euro!

En fin de compte, on devrait peut-être confier la lutte contre le franc fort aux financiers des éditeurs français!

L’Express consacre un hors-série à Gotlib

A tout seigneur, tout honneur. Marcel Gotlib est, comme le dit L’Express à la Une du numéro spécial qui lui est consacré, l’inventeur de la BD adulte. En 120 pages, retour complet et détaillé sur la vie, l’œuvre de ce sacré bonhomme qui a fait et continue à faire le bonheur de générations de lecteurs de BD, mine de rien, discrètement mais avec générosité et talent.

BD-GotlibMarcel Gotlib, pour ses « vieux » lecteurs, c’est Pilote et les Dingodossiers. On peut difficilement aujourd’hui appréhender le choc culturel provoqué par ces dossiers sur des esprits tendres mais ouverts, nourris à Lucky Luke, Tintin, Spirou, Blueberry, Astérix et autres classiques. De quoi ? Un auteur taquin et rebelle qui avec Goscinny (le même que le Gaulois ? Ah bon.) se lance dans un délire total qui fait mouche et que, d’une semaine sur l’autre, on attend comme un souffle nouveau.