Niagara : que d’eau !

Ma visite se déroule par un jour de pluie incessante… La thématique du jour est bien aquatique.

Le volume est impressionnant

Pour éviter les flux de touristes (le risque est bien limité par les conditions météorologiques), j’ai opté pour une visite en groupe réduits au départ de Toronto. Bonne idée. On part certes avant 8h mais, au fil de la journée, on est toujours décalés…

Une fenêtre sur la chute (Journey Behind the Falls)

La pluie a au moins deux avantages : pour une fois, on voit moins les touristes que l’eau et puis, aussi, la grisaille ambiante camoufle presque intégralement les beaucoup trop nombreux pièges à dollars qui entourent les chutes.

Dans ces conditions, la nature impose sa loi aux pompes à fric…
La même en vidéo…

Comme leur nom l’indique, il y a plusieurs chutes. Le plus gros volume est du côté canadien, mais il y a aussi une partie états-uniennes.

Partie états-unienne à gauche, canadienne au fond.
Et le bassin parcouru par les “croisières” démarrant le 15 mai (on est le 13 !)

Vers la galerie de photos

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *