Jazz : magie de l’improvisation

Stan Getz et Kenny Barron; People Time

Le hasard d’une écoute de playlist triée aléatoirement — si ça a du sens ! — m’a fait écouter à bref intervalle deux versions d’un même morceau.

Dans le jazz, la prédominance de standards rend la chose assez courante. Ce qui l’est moins, c’est qu’il s’agissait des mêmes musiciens, captés dans les mêmes conditions au même endroit.

Portraits d’amoureux du jazz

TSF_PORTSur TSF-Jazz, l’animatrice Laure Albernhe a repris le titre d’un album de Bill Evans pour une émission hebdomadaire permettant de partager l’univers musical (jazz) d’une personnalité.

La publication des podcasts des émissions nous permet de retrouver ces séquences, même si on les a ratées…

Ce printemps, j’ai particulièrement apprécié l’émission dédiée à l’ambassadeur de Suisse à Paris, Bernardino Regazzoni.

Soirée d’ouverture du Montreux Jazz 2016

Le Festival de jazz de Montreux s’est ouvert un jour en avance… avec une soirée «vintage».

Charles Lloyd, invité prestigieux de la première édition en 1967, était de retour ce jeudi soir.
L’énergie, la subtilité et la malice du saxophoniste américain nous valent un superbe début de soirée.

Take the train…

Je me suis offert la soirée de pré-ouverture du Montreux Jazz 2016.

scène du Casino
Avant l’entrée en scène de Charles Lloyd

Outre que ce n’est pas vraiment donné, le festival nous encourage vivement à utiliser les transports publics.
Dans mon cas, pour rentrer, laissant l’auto au P+R d’Yverdon, cela signifiait de prendre le train quittant Montreux à 23h48. Raisonnable… apparemment!